[ Accueil ] [ Mises à jour ] [ Xivry-Circourt ] [ Généalogie ] [ Cartes Postales ] [ Bibliothèque ] [ Histoires de famille ] [ Quelques ancêtres ] [ Contact ]
 

Johann VERVAUX,
Né à Xivry-le-Franc en 1586
 Jésuite et Confesseur de Maximilien Ier, Electeur Palatin et Duc de Bavière


Johann VERVAUX est né à Xivry-le-Franc le 1er décembre 1586. Il fit ses études de théologie à Paris et fut ordonné le 28 octobre 1618. Il fut accueilli dans la Société de Jésus. Jésuite, il rejoignit l'université de Trêves où il enseigna la philosophie et la théologie.
En 1631, sur les recommandations du duc François II de Lorraine, il devint confesseur d'Elisabeth RENATA (Elisabeth de Lorraine, fille de Charles III, duc de Lorraine et de Claude de VALOIS), soeur de François II et épouse de Maximilen Ier, Electeur Palatin et Duc de Bavière.
Elisabeth RENATA meurt en 1635. Johann VERVAUX devint alors confesseur de Maximilien I, en remplacement d'Adam CONTZEN. Le prince Palatin vouait une confiance sans limite pour le jésuite Johann VERVAUX. On dit qu'elle était illimitée, jusqu'aux frontières du possible. Il s'adonnait même aux plus hautes tâches diplomatiques pour le compte du Duc de Bavière.
Maximilien, Electeur Palatin et duc de Bavière, joua un rôle primordial dans le déroulement de la Guerre de trente ans, celle qui fit de la Lorraine une contrée exsangue et meurtrie. Après des années de guerre, c'est notre jésuite de Xivry-le-Franc qui partit rencontrer un émissaire de Richelieu afin de parler d'une armistice. C'est encore lui qui, en 1645, représentant de Maximilien, rencontra Mazarin et négocia la paix de 1647 avec la France.
Johann VERVAUX devint le précepteur des deux fils que Maximilen eut de sa seconde épouse, Marie-Anne d'Autriche, fille de Ferdinand II de Habsbourg. Ces deux fils furent Maximilien Philippe et Ferdinand Marie, qui succéda à son père au palatinat de Bavière.
Johann VERVAUX laissa des écrits très important pour l'époque, et notamment un ouvrage de 1700 pages, traçant l'histoire de la Bavière, le fameux "Annales Boicae gentis".
Johann Vervaux, le jésuite de Xivry-le-Franc, devenu confesseur des duc de bavière et diplomate de Maximilien, Electeur Palatin, s'éteint le 15 septembre 1661 à Munich.


Xivry-le-Franc, village meurtri par la Guerre de Trente Ans 1618-1648, ne pouvait pas imaginer qu'un de ses fils, y jouerait un rôle aussi important ... au côté de l'ennemi de la France.
 

 
[ Xivry-Circourt ]
Copyright © 2005-2010, Michel Canton. Tous droits réservés.