[ Accueil ] [ Mises à jour ] [ Xivry-Circourt ] [ Généalogie ] [ Cartes Postales ] [ Bibliothèque ] [ Histoires de famille ] [ Quelques ancêtres ] [ Contact ]
 

Nicolas Bousmard 
85ème évêque de Verdun de 1576 à 1584, né à Xivry-le-Franc
(Successeur de l'évêque Nicolas Psaulme, mort le 9 Août 1575)

Nicolas Bousmard, né à Xivry-le-Franc près Longwy, était grand-prèvôt de Montfaucon et archidiacre d'Argonne lorsque Charles III, duc de Lorraine, lui fit obtenir, en 1576, l'évêché de Verdun laissé vacant par la mort de l'évêque Psaume. Ce choix fut confirmé par le pape Grégoire XIII, malgré l'opposition du Chapitre qui avait élu Simon Cumin, chanoine de la cathédrale.

Il est fils de Jean Bousmard (ou Boussemard). Jean Bousmard fut mayeur de Circourt, ensuite avocat au bailliage de Saint-Mihiel, puis lieutenant particulier, et pendant 14 ans lieutenant général au bailliage d'Apremont. Il fut anobli en 1564. Sa mère fut Alix (ou Louise) de Collinet de la Malmaison, famille d'Anjou installée en Lorraine et dont l'homme lige fut François Collinet de la Malmaison, anobli en 1455.

L'épiscopat de Bousmard fut marqué par quelques luttes avec les chanoines de la cathédrale et par les travaux entrepris pour continuer la construction du palais épiscopal commencé par l'évêque Psaume.

Bousmard fit frapper à son nom deux types de jetons présentant l'un et l'autre l'effigie du prélat. L'un de ces types a pour revers les armes de la mère de l'évêque, Louise de la Malmaison, un pélican nourrissant ses petits (D'azur au pélican d'argent ensanglanté de gueules, nourrissant ses petits sur une terrasse d'argent), et porte la date de 1580 (jeton de gauche).

 
 

 

 

 

L'autre, (jeton de droite), daté de 1584, est aux armes du prélat, surmontées de la couronne de comte et de la crosse épiscopale.

Jeton de Nicolas Bousmard: datant de 1584 en cuivre jaune, montrant sur une face le buste de Nicolas Boysmard, vu de trois quarts à gauche et sur l'autre face, l'écu de Nicolas Boysmard, sur une crosse de pal.

Quelques Preuves
Extrait du Pouillé du Diocèse de Verdun par l'Abbé N. Robinet, Chapelain de la Cathédrale de Verdun, page 37-38, 1888


NICOLAS BOUSMARD, né à Xivry-le-Franc, d'une ancienne et noble famille; doyen de la Madeleine; archidiacre d'Argonne et prévôt de la collégiale de Montfaucon; promu à l'évêché de Verdun par la faveur des princes de Lorraine et la nomination du pape Grégoire XIII.
- Le Chapitre élit Simon Cumin et soutient ce candidat à l'évêché; il refuse Bousmard – Nicolas Bousmard, ayant reçu ses bulles en Janvier 1576, est sacré le 15 Juillet même année.- Long monitoire du pape Grégoire XIII aux chanoines de Verdun en 1576; lettre du roi de France Henri III au gouverneur de Verdun, du 8 Octobre 1577; le Chapitre se soumet;Bousmard prend possession en 1577.- Le nonce du pape Grégoire XIII, l'évêque d'Armini vient à Verdun en 1582; visite des églises et monastères; réforme des abus.- Mort de Nicolas Bousmard le 10 Avril 1584.- Son tombeau à l'église des Minimes; translation solennelle de son corps dans la nouvelle église le 16 Mai 1716 (1).- Testament de Nicolas Bousmard daté du 6 Avril 1584; grandes libéralités aux églises et aux maisons religieuses (2).- On conserve au Chapitre un pontifical qui porte son nom et qui a été à son usage.

(1) La pierre tombale de Nicolas Bousmard a été déplacée lors de la reconstruction de l'église des Minimes (aujourd'hui Saint-Sauveur); on voit avec peine ce monument relégué à la porte de l'église, et déjà usé par les pieds des fidèles.
(2) Voir ce document dans Roussel, tome II, Preuves, n° 78.


Extrait de Notices de Lorraine par Dom Calmet, tome III, page 957, 1728
Xivry-le-Franc était le lieu de la naissance de Nicolas Bousmard, Evêque de Verdun depuis 1576 jusqu'en 1584. Il y naquit de Jean Bousmard et de Louise de la Malmaison, descendue au sixième degré de François de la Malmaison, gentilhomme d'Anjou.


Extrait de Histoire de Lorraine par Dom Calmet, tome IV, page 164-165, 1728
Bousmard (Nicolas), 85 ème évêque de Verdun, gouverna depuis l'an 1576 jusqu'en 1584. Le Capître de Verdun s'étant assemblé le 16 août 1576 pour l'élection d'un évêque, Simon Cumin, chanoine de la cathédrale, eut vingt une voix, Nicolas Marius, doyen, quinze, Nicolas Bousmard, trois, et Jean de Remberviller, deux.
Le Duc de Lorraine, s'étant déclaré en faveur de Nicolas Bousmard, pria le Pape de lui donner les provisions de l'Evêché de Verdun.
Il était né à Xivri le Franc, proche Longwy, joignant la paroisse de Circourt, où sa famille était établie ....
 

 
[ Xivry-Circourt ]
Copyright © 2005-2010, Michel Canton. Tous droits réservés.